Institu Européen de sophro-analyse

Cadre Déontologique

De la Sophro-Analyse Intégrative

Institut Européen de Sophro-Analyse

Je m’engage dans le cadre de ma pratique de Sophro-Analyste à respecter les points suivants :

 

  1. Le non-jugement et la bienveillance : Le Sophro-Analyste s’engage à accueillir la réalité de l’accompagné sans jugement et avec bienveillance.

  2. La confidentialité : Le  Sophro-Analyste s’engage à garder secret ce que l’accompagné lui a confié. L’exception à cette règle est la supervision. Toute demande à caractère légale ou judiciaire peut amener le Sophro-Analyste à rompre cette clause de confidentialité.

  3. L’Authenticité : Le Sophro-Analyste Sophro-Analyste et le Sophro-Analysant s’engagent dans une relation sincère.

  4. Le droit de dire NON : le Sophro-Analysant peut refuser un protocole ou une piste d’exploration que lui propose son thérapeute.

  5. L’absence de tout acte violent ou à caractère sexuel : l’accompagné est libre d’exprimer toute la gamme émotionnelle mais s’engage à ne pas commettre d’acte de violence. La  relation s’établit dans un cadre de sécurité, de respect et de bienveillance mutuelle. Aucune relation sexuelle ou de séduction ne peut avoir lieu dans le cadre de la relation thérapeutique.

  6. La régularité : Le Sophro-Analyste fixe avec l’accompagné la fréquence des séances à laquelle ils s’engagent mutuellement.

  7. La durée des séances : La durée des séances est d’une heure et demie à deux heures. Suivant la demande du patient des séances d’une heures peuvent être pratiquées.

  8. Le tarif des séances : Le prix de base de la séance est de 80 € pour une séance d'heure et demie à deux heures. Pour les personnes en situation économique difficile des ajustements peuvent être trouvés.

  9. Les conditions d’annulation : Toute annulation qu’elle provienne de l’accompagné ou du Sophro-Analyste doit être exprimée au moins 24 h à l’avance. Dans le cas contraire, l’accompagné, comme le Sophro-Analyste, doit la séance.

  10. La séance de clôture : Une relation a un début, un milieu et une fin. La fin du travail se matérialise par une séance de clôture. Elle peut être à l’initiative du Sophro-Analyste ou du Sophro-Analysant. Elle permet de prendre le temps de se dire au revoir et d’exprimer ce qu’il reste à verbaliser pour être en paix avec soi et avec l’autre.

  11. La supervision : le Sophro-Analyste praticien s’engage à suivre des séances de supervision en individuel, ou en  groupe, ceci pour continuer d’une part son travail personnel et d’autre part, pour faire le point de là où il en est dans sa pratique professionnelle.

Bruno Cattaneo